Retourner au blog L´Optimisme est la Foi que Mène à la Conquête
Rui Terroso CEO
Rui Terroso - CEO |

L´Optimisme est la Foi que Mène à la Conquête

1. Rien ne se passe sans espoir.

 

Être optimiste, c'est être courageux, car l'optimisme mène à l'action, de plus, c'est la clé pour faire face à tout défi ambitieux car le chemin est toujours semé d'embûches.

 

Tout problème peut devenir une opportunité si la personne peut trouver des arguments pour l´espoir.

 

Espoir encourage et propose toujours des alternatives. Cela fonctionne comme un catalyseur. Ce n'est que lorsque cela se produit qu'il est possible d'atteindre la limite et de tout donner pour tout.

 

 

2. Une vie heureuse ne consiste pas en l'absence de difficultés, mais à les surmonter.

 

La vie est des problèmes, toujours quand ils ne sont pas d'un type, ils sont d'un autre. Parfois, ce sont des problèmes personnels et parfois des problèmes professionnels. Parfois, ils sont le problème d'un couple et parfois ils sont avec le patron, un client ou un fournisseur.

 

Si vous n'avez aucun problème, c'est que vous ne faites rien, c'est le problème le plus grave de tous. Nous n'avons donc qu'une seule alternative. Affrontez les problèmes pour que nous puissions grandir et qu'ils deviennent plus petits.

 

Les problèmes diminuent à mesure que nous acquérons des connaissances et de l'expérience de la vie. Résoudre les problèmes devient intelligent.

 

Si nous ne le faisons pas, nous augmentons notre taille car les peurs et les insécurités grandissent également, en plus de causer d'autres dommages collatéraux. C'est un effet domino.

 

 

3. Je ne suis pas le seul, mais je suis quelqu'un. Je ne peux pas tout faire mais je peux faire quelque chose.

 

On oublie parfois que le grand naît petit, que le tout est fait de parties, que l'excellence est la somme des détails, ou qu'une équipe est l'intégration de complémentarités.

"Ce qui fait bouger le monde, ce ne sont pas les armes puissantes des héros, mais l'ensemble des petites poussées données par chaque travailleur honorable." Helen Keller

 

 

4. Tout se résume à ceci: le moyen le plus simple d'être heureux est de faire le bieFaire du bien nous fait du bien. Et, en plus, cela se traduit par le bénéfice des autres, pour lequel tout le monde gagne

 

Faire le bien est une action de personnes intelligentes, non seulement d'un point de vue professionnel - aider les autres est un atout - mais aussi personnel, pour la paix intérieure qu'elle produit.

 

Quiconque ne fait pas la bonne chose - ne faites pas aux autres ce que vous ne voulez pas qu'on vous fasse - garde toujours la puce derrière l'oreille pour ce qui peut vous arriver.

Ce sont des gens qui vivent en tension, qui voient tout comme un jeu à somme nulle - ce que je gagne c'est ce que vous perdez - et qui ne savent pas contempler la vie avec plénitude et abondance.

 

Le karma existe, et nos paroles et nos actions envers les autres, positives ou négatives, nous sont retournées de la même manière et avec la même intensité.

 

Nous sommes des aimants qui attirent ce qu'ils projettent. Le mot «karma» signifie action, et chaque décision (mouvement) que nous prenons, des mots que nous prononçons aux regards que nous jetons, donne lieu à des actions qui évoluent (ajoutent) ou détruisent (soustraire) dans nos vies.

5. J'aspire à accomplir une grande tâche, mais ma principale obligation est d'accomplir de petites tâches comme si elles étaient grandes et nobles.

 

Tout travail effectué avec engagement, souci du détail et aspiration à servir est un art qui a un impact décisif sur la qualité finale de tout produit ou service.

 

N'est-ce pas fantastique d'arriver dans un hôtel et d'être accueilli par la réceptionniste avec le sourire? N'est-ce pas fantastique d'être dans un restaurant et d'être servi chaudement? N'est-il pas fantastique d'appeler un centre d'appels et de recevoir une réponse polie?

 

Être réceptionniste, serveur ou opérateur téléphonique peut sembler à première vue un travail simple, mais ce n'est pas le cas. Ce sont de l'art.

 

 

Martin Luther King a déclaré:

«Si un homme est appelé à balayer les rues, il doit balayer comme Miguel Ângelo a peint, Bethoven a composé ou Shakespeare a écrit. Vous devez nettoyer les rues si parfaitement que cela oblige les habitants du ciel et de la terre à s'arrêter et à dire: Ici vivait un grand balayeur qui faisait bien son travail

 

En fait, la vie fonctionne sous la loi de la croissance: tout ce que vous faites décrit l'avenir pour le bien et pour le mal, donc la meilleure façon d'avoir des opportunités futures est de profiter des opportunités du présent.

 

 

6. La sécurité est avant tout une superstition. La vie est soit une aventure audacieuse, soit rien.

 

Une vie à affronter a un défi - chacun avec des doses différentes - sinon cela devient insipide.

 

Tout défi implique certains risques, et le risque est synonyme de courage, et le courage est inévitablement associé à des défaites. Les choses ne se passent pas toujours bien.

L'important est d'apprendre des erreurs et de faire de petites erreurs pour en faire de grandes, l'erreur doit être assumée, repensée pour pouvoir à nouveau la corriger.

 

Les cicatrices ont aussi leur charme et donnent forme et identité à qui nous sommes. Si vous osez, ça pousse toujours, même si ça fait mal. Si vous n'osez pas, revenez en arrière, même si vous ne le voulez pas.

 

Il n'y a pas de juste milieu. La sécurité fournit généralement un calme impassible qui devient progressivement ennui, stagnation et frustration.

Retourner au blog

Abonnez-vous à notre

Bulletin d'information

et découvrez nos nouvelles et promotions mensuelles

Living Tours utilise des cookies afin de fournir le meilleur service possible. En poursuivant votre navigation, vous nous autorisez à utiliser vos cookies. Vous pouvez lire plus d'informations dans notre politique de confidentialité.

I Agree